Espace Intranet


Statistiques des visiteurs
Aujourd'hui47
Hier235
Cette semaine47
La semaine dernière2409
Ce mois6232
Total239447
Connecté maintenant5

Réforme LMD
         

La réforme LMD à l’ISBS

L’ISBS a choisi dès l’année Universitaire 2007-2008 de s’intégrer au système LMD réalisée dans le cadre de l’harmonisation du système de l’enseignement supérieur à l’échelle européenne et internationale.

·         Les grands principes de la réforme LMD

Une formation en trois grades :

Licence: bac + 3

Master: bac + 5

Doctorat: bac + 8

Mobilité et flexibilité : Orientation progressive, restructuration des cursus etc...

Semestrialisation et découpage en crédits capitalisables.

Formation organisée en grands domaines avec des parcours-types.

Favoriser la réussite de l'étudiant avec des offres de formation diversifiées et un meilleur accompagnement pédagogique.

·         Objectifs

Mettre en place un système de formation caractérisé par la flexibilité et la comparabilité internationale.

-          Réformer les programmes et diversifier les parcours dans les créneaux porteurs.

-          Créer des parcours de formation souples et efficients, à caractère académique et appliqué, offrant à l'étudiant, à tous les niveaux, des possibilités d'insertion professionnelle.

-          Favoriser la mobilité de l'étudiant à l'échelle nationale et internationale.

-          Offrir à l’étudiant la possibilité de restructurer son parcours en cours de formation.

-          Faciliter l’équivalence des diplômes.

-          Créer une nouvelle génération de diplômés polyvalents aptes à s’adapter à un contexte mondial changeant.

-          Assurer pour toutes les parties concernées (étudiants, parents, professionnels, employeurs etc.) une meilleure lisibilité des grades de formation et des paliers d’insertion professionnelle

·         La licence Appliquée

 -          La licence appliquée vise essentiellement à habiliter les étudiants qui en sont titulaires, à rejoindre le marché de l'emploi. Elle permet aux diplômés les plus méritants de se porter candidats, dans la limite de la capacité d'accueil, aux études de master professionnel.

-          La conception de la formation et son organisation se font en partenariat avec le milieu professionnel, de manière à permettre à l'étudiant d’envisager progressivement son projet d'études ainsi que son projet professionnel.

-          La licence appliquée cible un vaste champ de métiers dans un secteur économique donné et se fonde sur le principe de la spécialisation progressive.

-          Elle comporte des enseignements communs favorisant le passage d'un parcours à un autre, d'une spécialité à une autre.

-          En accord avec le milieu professionnel, il est possible d'affiner et de cibler la spécialisation au cours des semestres 5 et 6 de la licence, en vue de préparer à un métier déterminé, au profit d'un nombre limité d'étudiants, selon des modalités à préciser dans une convention à établir entre l'établissement universitaire et ses partenaires du contexte économique.

·         Lexique du LMD

-          LMD : réforme à échelle européenne dans le cadre du processus de Bologne,inspirée du système anglo-saxon, déjà appliquée dans la zone MEDA (Maroc, Algérie), qui repose sur une nouvelle architecture des cursus (Licence : 6 semestres; Master : 4 semestres; Doctorat).

 

-          Unités d'enseignement : l'unité d'enseignement est la structure de base du système d'études. Elle peut comporter une ou plusieurs matières, appelées éléments constitutifs de l'unité d'enseignement. Certaines unités sont obligatoires et d'autres optionnelles.

 

-          Domaine de formation : les domaines de formation constituent le cadre général des offres de formation dans l'enseignement supérieur. un domaine de formation est un regroupement de disciplines dans un ensemble large et cohérent.

 

-          Mention : à l'intérieur d'un domaine de formation, les licences se déclinent en mentions, correspondant aux enseignements fondamentaux monodisciplinaires (mathématiques / informatique / sociologie / histoire etc...), bidisciplinaires (mathématiques-informatique / sociologie-histoire ...), ou encore pluridisciplinaires (comme EEA : éléctronique-éléctrotechnique-automatique).

 

-          Spécialité ou Parcours : les mentions se subdivisent en spécialités ou parcours. L'identification des spécialités et des parcours vise à l'affinement et à la diversification des contenus de formation. Le parcours-type peut être mono disciplinaire, bi disciplinaire (ou davantage), à vocation fondamentale ou appliquée.

 

-          Crédits : le crédit est une unité de compte qui permet de quantifier la charge totale de travail requise de l'étudiant pour que l'objectif de formation d'une unité d'enseignement soit atteind.

 

-          Capitalisation : une unité d'enseignement est définitivement capitalisée dès lors que l'étudiant y a obtenu la moyenne.

 

-          Validation : c'est une certification administrative établissant que l'étudiant a obtenu une unité d'enseignement ou l'ensemble des unités d'un semestre ou d'une année universitaire (soit par capitalisation, soit par compensation).

 

-          Supplément au diplôme : une sorte d'annexe au diplôme fournissant des informations sur les connaissances et les savoir-faire acquis par l'étudiant dans son cursus universitaire.

 

-          Passerelles : conçues pour favoriser la souplesse des parcours, les passerelles permettent aux étudiants de se réorienter